• Article

  • Elisabeth Gaye

  • Poumon

Quelle destinée pour le trastuzumab deruxtecan (T-DXd) dans les CBNPC métastatiques HER2-mutés ? réponse avec l’essai DESTINY…

Les mutations HER2 dans les CBNPC concernent environ 3% des adénocarcinomes. Elles sont associées à un pronostic défavorable et à une plus forte incidence de progression cérébrale.

Il n’y a actuellement aucun traitement standardisé à partir de la 2e ligne pour ces tumeurs et l’efficacité de la chimiothérapie reste très limitée (ORR 7-27%). Le trastuzumab deruxtecan (T-DXd) est un anticorps monoclonal conjugué avec un inhibiteur de la […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce CR a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.