Anti-ALK en 1ère ligne: le lorlatinib pour couronner le tout ?
Les anti-ALK de seconde génération (cérétinib, alectinib, brigatinib et ensartinib) ont montré une amélioration de la survie sans progression chez les patients porteurs d’un cancer bronchique non à petites cellules avancé réarrangé ALK (ALK+) et sont ainsi devenus des standards de traitement de 1ère ligne. Ces traitements ont également permis une amélioration du contrôle des métastases cérébrales, problématique centrale chez les patients ALK+.

LBA2 Brève AS Crown_revu-graphiste Diapositive2 Ben Solomon a présenté ici les résultats de l’essai de phase 3 CROWN ayant évalué le lorlatinib, un anti-ALK de 3èmegénération vs crizotinib en 1ère ligne chez les patients ALK+. Au total, 296 patients ont été randomisés en 1 :1 entre [...]

IONESCO : pourquoi la cantatrice meurt en post-op ??
Les inhibiteurs de checkpoints donnés en néo adjuvant ont déjà été évalués et permettent d’obtenir, en monothérapie ou associés entre eux, des taux de réponses RECIST compris entre 7 et 22%, et des taux de réponse pathologique majeure (c’est-à-dire moins de 10% de cellules tumorales viables dans la pièce opératoire) allant de 17 à 45%

IONESCO BM Abst 1214O_slides traduit Diapositive1 Marie Wislez a présenté les résultats de l’essai IFCT-1601 IONESCO qui évaluait 3 cycles de durvalumab administrés en pré-opératoires chez des patients de stade IB (>4cm) à IIIA non N2 opérables. Cette stratégie d’inhibiteurs . L’objectif principal dans IONESCO était [...]


ADAURA, on l’adore déjà : moins de rechutes cérébrales en situation adjuvante sous osimertinib
L’essai ADAURA qui évalue l’osimertinib en situation adjuvante a déjà été communiqué en session plénière à l’ASCO 2020 il y a quelques mois. A l’occasion de cet ESMO 2020, ce sont les données portant sur le risque de rechute cérébrale de la maladie qui ont été détaillées en session plénière. Cerise sur le gâteau, la présentation s’est terminée avec la publication simultanée de l’essai dans le New England Journal of Medecine.

ADAURA brève CR LBA1_revu-CR Diapositive2
Pour rappel, l’étude ADAURA est un essai de phase III randomisé, contrôlé, international, évaluant l’efficacité de l’osimertinib (80mg/jr pendant 3 ans) contre placebo, pour les cancers bronchique opérés de stade IB à IIIA (selon la TNM 7ème édition) et porteurs [...]

Ipilimumab+Nivolumab en consolidation après RT/CT dans les CPC localisés : des résultats pour l’instant pas très STIMULants…
Les essais concernant l’immunothérapie dans les cancers à petites cellules ont connu des fortunes diverses selon que les molécules étaient utilisées seules ou en association, en deuxieme ligne ou en maintenance, dans des formes localisées ou disséminées. Cette difficulté à véritablement trouver la meilleure place a semble t il été réglée dans les cancers métastatiues où tous les essais conduits en premiere ligne associant immunothérapie et chimiothérapie vont dans le même sens. Dans les formes localisées, la problématique est différente.

LBA84 Mennecier traduit-V01 Diapositive2
L’essai ETOP/IFCT 4-12 STIMULI  a été présenté en communication orale par Solange Peter et, (après un suivi médian de. 22.7 mois), les résultats ne sont pas très séduisants. Pour mémoire, il s’agit d’un essai évaluant, après RT/CT soit en mono [...]

L’étude PRINCEPS rassure sur l’utilisation de l’immunothérapie en situation néo-adjuvante
Chaque congrès international est désormais l’occasion de communications sur les approches d’immunothérapie ou chimio-immunothérapie néo-adjuvante ces dernières années. Cette année ne déroge pas à la règle avec la présentation de l’étude PRINCEPS (parmi d’autres…) par le Pr Benjamin Besse.

PRINCEPS 1250 brève CR-V02 Diapositive1
Il s’agit d’une étude de phase II évaluant la sécurité d’emploi et l’efficacité d’une immunothérapie néo-adjuvante par une unique injection d’atezolizumab 1200 mg pour les tumeurs de stade IB-IIIA(non N2) et éligibles à une résection chirurgicale. La chirurgie devait être [...]

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce CR a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.