Prévention de la toxicité rénale du cisplatine : Non, pas de mannitol !!!
50 ans de cisplatine, et 50 ans que l’on cherche comment protéger le rein des effets toxiques de cette chimiothérapie. La conclusion des auteurs, en faveur du mannitol, est malheureusement entachée de plusieurs approximations, ou limites méthodologiques… Profitons-en pour revoir cela en détails.

Diapositive1   Les auteurs ont comparé trois types de protocoles d’hydratation dans la prévention de la toxicité rénale du cisplatine : Serum salé NaCl à 0,9% (Normal Saline, NS, bras contrôle) G5-NS (G5% + NS à 0,45%) (Bras G5) G5-NS + 12,5 [...]

Prévenir le cancer de l’œsophage sous tous ses ASPECT
L’endobrachyoesophage est associée avec un risque non négligeable d’évolution vers un adénocarcinome. Des données observationnelles semblent suggérer un bénéfice des IPP et de l’aspirine dans cette évolution. Cet essai randomisé est le plus grand jamais conduit pour répondre à cette question.

TL oesophage_2   Il s’agit donc d’un essai basé sur un plan factoriel 2×2 ayant comparé une forte dose d’IPP à une faible dose (80 mg à 20 mg d’esomeprazole) associé ou non à la prise d’aspirine de 300mg par jour dans [...]

La RCP dans le nuage….
L’oncologie vit une période palpitante avec chaque jour la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques et l’ouverture de nouveaux essais. La multiplication des possibilités thérapeutiques peut rendre difficile le choix pour l’oncologue. L’équipe de l’université de Georgetown nous présente ici une approche innovante afin de guider ce choix.

  La médecine de précision peut être ardue notamment lorsque les données génomiques identifient trois cibles thérapeutiques ou plus. Devant ce constat, Madhavvan et al ont développé un concept de RCP dématérialisée afin d’orienter le patient vers le bon essai [...]

Chimiothérapie néoadjuvante dans l’ovaire stade III/IV : la 3e n’est pas la bonne
Pas de non infériorité pour la chimiothérapie néoadjuvante versus chirurgie de debulking d’emblée dans cet essai. Cela va à l’encontre des résultats de deux autres études.

CG Abs 5000
  Les études EORTC55971 et CHORUS ont montré la non infériorité en survie globale de la chimiothérapie néoadjuvante dans le cancer de l’ovaire localement avancé et métastatique en comparaison avec la chirurgie d’emblée. Le traitement systémique permettait de réduire les [...]

Le GM1 dans le traitement de la neuropathie induite par l’oxaliplatine ; vous reprendrez bien quelques perfusions en plus de votre chimiothérapie ?
Le GM1 est une molécule ayant montré un signal d’efficacité sur les symptômes de la neuropathie périphérique induite par l’oxaliplatine. Voici la Phase III, on regrette qu’elle soit monocentrique…

LMB1_Mardirevu
  Cette étude chinoise prospective, monocentrique, en double aveugle versus placebo de phase III a évalué l’effet du GM1 (monosialotetrahexosylganglioside) chez des patients présentant une Neuropathie Périphérique induite par l’Oxaliplatine (NPO). Le traitment pouvait être administré de façon concomitante ou [...]

Pancréas : la radiochimiothérapie néoadjuvante contre-attaque.
Grosse année pour le pancréas à l’ASCO, après les résultats de PRODIGE 24, cette étude hollandaise redonne ses lettres de noblesse à la radiothérapie dans le cancer du pancréas. Et en pratique ça change quoi ?

TL pancreas RT-CT_1
  Il s’agit donc d’un essai de phase 3 multicentrique ayant randomisé les patients porteurs d’un adénocarcinome pancréatique résécable ou borderline entre le traitement standard comprenant une chirurgie initiale puis une chimiothérapie adjuvante par Gemcitabine et le traitement expérimental basé [...]



La CHIP ne fait pas preuve de son efficacité en phase III.
Cet essai est le premier à évaluer en phase III le rôle spécifique de la chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale (CHIP) après Chirurgie CytoRéductive (CCR) en traitement de la carcinose péritonéale (CP) d’origine colique. Il montre au passage des résultats en survie assez impressionnants pour des patients porteurs de carcinose péritonéale, montrant un net intérêt à faire opérer nos patients par des experts.

  L’essai PRODIGE 7 était un essai multicentrique de phase III randomisé. Les patients devaient avoir une CP prouvée histologiquement et un index péritonéal ≤25. Ils étaient randomisés en 1 :1, la stratification étant effectuée sur le centre, le stade de [...]

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce CR a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.