Accueil / Actualités Scientifiques

CCR METASTATIQUE – Le cetuximab en première ligne : il améliore le taux de résection secondaire des métastases hépatiques initialement non résécables !

Randomized Controlled Trial of Cetuximab Plus Chemotherapy for Patients With KRAS Wild-Type Unresectable Colorectal Liver-Limited Metastases. Ye LC, et al. J Clin Oncol. 2013 Apr 8. Cette étude randomisée chinoise avait pour objectif principal d'évaluer l'impact du cetuximab sur le taux de résection secondaires des métastases chez des patients ayant un cancer colorectal KRAS sauvage avec métastases hépatiques (MH) synchrones non résécables.

PANCREAS AVANCE – Le S1 fait-il jeu égal avec la gemcitabine ?

Randomized Phase III Study of Gemcitabine Plus S-1, S-1 Alone, or Gemcitabine Alone in Patients With Locally Advanced and Metastatic Pancreatic Cancer in Japan and Taiwan: GEST Study. Ueno H, et al. J Clin Oncol. 2013 May 1;31(13):1640-8. Le S1 est une forme de 5FU oral de 4ème génération (combinant  tegafur, gimeracil et  oteracil potassium), largement utilisé en Asie et ayant fait preuve d’efficacité en monothérapie ou en association dans les cancers gastriques.

CHIRURGIE DES CANCERS DIGESTIFS – Voies laparoscopique ou ouverte dans les gastrectomies distales pour cancer de stade I et II ?

Outcomes after laparoscopic or open distal gastrectomy for early-stage gastric cancer: a propensity-matched analysis. Yasunaga H et al. Ann Surg. 2013 Apr;257(4):640-6.     Alors que les essais randomisés suggèrent une diminution de la morbidité grâce à la laparoscopie dans les cancers de l’estomac localisés, les auteurs ont voulu tester cette hypothèse

COLON ADJUVANT – Oncotype DX / Une nouvelle validation de la signature pronostique pour cancers coliques de stade II : oui… mais avec quel impact pratique ?

Biologic Determinants of Tumor Recurrence in Stage II Colon Cancer: Validation Study of the 12-Gene Recurrence Score in Cancer and Leukemia Group B (CALGB) 9581. Venook AP et al. J Clin Oncol. 2013 Mar 25. Plusieurs signatures génétiques ont été développées  afin de déterminer le risque de récidive des patients opérés de  cancer coliques grâce à l’établissement d’un score basé sur le profil d’expression génique de la tumeur.

CANCER COLORECTAL ET MICI – Un sur-risque en cas de pancolite ancienne uniquement !

Risk of Colorectal High-Grade Dysplasia and Cancer in a Prospective Observational Cohort of Patients with Inflammatory Bowel Disease. Beaugerie L et al. Gastroenterology. 2013 Mar 27. pii: S0016-5085(13)00458-7.   Les derniers résultats publiés de la grande cohorte prospective française CESAME (Cancers et Sur-risques Associés aux Maladies Inflammatoires Intestinales En France) concernent le risque de cancer colorectal chez les sujets atteints de MICI.

CANCER COLORECTAL – Pronostic : phénotype moléculaire des CCR et pronostic.

A novel classification of colorectal tumors based on microsatellite instability, the CpG island methylator phenotype and chromosomal instability: implications for prognosis. Simons CC et al. Ann Oncol. 2013 Mar 26. L’étude moléculaire de 509 cancers colorectaux a permis de déterminer leur phénotype : instabilité des microsatellites (MicroSatellite Instability ou MSI ; 12,6%) ; méthylation des promoteurs (CpG Island Methylator Phenotype  ou CIMP ; 5,3%) ;

EPIDEMIOLOGIE FONDAMENTALE – Impact de la longueur des télomères sur le risque de cancer et sur la sévérité des cancers.

Short telomere length, cancer survival, and cancer risk in 47102 individuals. Weischer M et al. J Natl Cancer Inst. 2013 Apr 3;105(7):459-68. L’impact de la longueur des télomères sur le risque de cancer et sur la sévérité des cancers a été évalué dans une vaste cohorte danoise constituée de 47102 individus suivis prospectivement pendant une durée supérieure à 20 ans (3 142 cancers incidents et 1 730 décès par cancer pendant la période de suivi).

PANCREAS _ Mieux vaut une résection R1 que pas de résection !

Pancreatic ductal adenocarcinoma: is there a survival difference for r1 resections versus locally advanced unresectable tumors? What is a "true" r0 resection? Konstantinidis IT, et al. Ann Surg. 2013 Apr;257(4):731-6. Alors que la résection R0 a été montrée comme supérieure à la résection R1 en termes de survie, le bénéfice de survie d’une résection R1, comparée à celle du traitement non chirurgical d’un adénocarcinome pancréatique localement avancé non résécable est inconnu.

PANCREAS _ Radiochimiothérapie dans le cancer du pancréas localement avancé après chimiothérapie d’induction. La capecitabine creuse l’écart !

Gemcitabine-based or capecitabine-based chemoradiotherapy for locally advanced pancreatic cancer (SCALOP): a multicentre, randomised, phase 2 trial. Mukherjee S, et al. Lancet Oncol. 2013 Apr;14(4):317-26. Etude de phase II randomisée présentée au congrès de l'ASCO GI en janvier dernier et dont les résultats définitifs sont désormais publiés dans le Lancet Oncology. Le but du travail était de déterminer la séquence de radiochimiothérapie (RCT) la plus pertinente après chimiothérapie (CT) d'induction dans le traitement du cancer du pancréas localement avancés.