Accueil / Dossiers / Le cancer : Ce qu’il faut savoir / Les différents types de cancer / Cancer colorectal / Cancer colorectal : Surveillance

Cancer colorectal : Surveillance

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInShare on RedditEmail this to someone

digestive systemAprès un traitement pour un cancer, il est nécessaire d’effectuer une surveillance régulière pour détecter les signes d’une éventuelle rechute, et prendre en charge les effets secondaires qui auraient pu se manifester au décours du traitement.

La fréquence de la surveillance clinique et des examens réalisés est adaptée à chaque patient.

La surveillance du cancer colique est bien entendu multidisciplinaire : radiologue, gastro-entérologue, oncologue, radiothérapeute.

Le protocole de surveillance est basé sur des avis d’experts.

A la suite d’un cancer du côlon : on réalisera un examen clinique avec toucher rectal et interrogatoire tous les trois mois les deux premières années, puis tous les six mois jusqu’à la cinquième année.

Les marqueurs tumoraux sont habituellement dosés tous les trois mois pendant les deux premières années puis tous les six mois.

– Une échographie hépatique à la recherche d’atteinte secondaire peut être réalisée tous les six mois pendant les trois premières années puis tous les ans.

– La radiographie pulmonaire est réalisée habituellement une fois par an.

– La coloscopie, quant à elle, reste le meilleur examen pour dépister les récidives locales. Si avant l’intervention la coloscopie n’a pu être faite en raison d’une occlusion c’est-à-dire l’impossibilité d’exonérer les selles (évacuer les matières fécales), il faut prévoir une coloscopie complète dans les six mois qui suivent l’intervention sur la tumeur. Dans le cas contraire, la surveillance normale est une coloscopie trois et cinq ans après la première intervention puis tous les cinq ans.

– Toutefois, si la coloscopie initiale a montré des anomalies de type adénome, il sera nécessaire de réaliser une coloscopie annuelle.

finger print iris scanLa surveillance d’un cancer du rectum traité est réalisée par un examen clinique tous les 3 mois pendant 3 ans, puis tous les 6 mois pendant 2 ans.

Les dosages des marqueurs tumoraux ACE et CA 19-9 sont en général réalisés tous les trois mois pendant 3 ans puis tous les 6 mois pendant 2 ans.

Une échographie abdominale à la recherche de lésion secondaire est réalisée tous les trois mois pendant trois ans puis une fois par an pendant deux ans.

Un scanner TAP est réalisé tous les six mois pendant trois ans puis une fois par an. De la même façon que pour le cancer du côlon, la coloscopie est réalisée à trois ans si la coloscopie pré-opératoire était complète puis tous les cinq ans; si la coloscopie initiale avait montré des lésions adénomateuses, elle sera ensuite refaite un an plus tard.

puceEn savoir + : Le cancer colorectal (Définition)

puceVidéo – Le toucher rectal :