• Article

  • Christian Sire

Nouveaux agents thérapeutiques dans les radiomucites. Enfin des promesses tenues ?

La RCT garde une place décisive dans le traitement des cancers ORL avancés, que ce soit comme seul traitement ou en situation post opératoire.

Malheureusement, les 2/3 des patients présentent une radiomucite sévère nécessitant des opioïdes et un soutien nutritionnel, cette mucite conduisant parfois à des interruptions temporaires du traitement, dont on connaît l’effet délétère sur les résultats carcinologiques. Le GC4419 (avisopasem manganese) conduit […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce CR a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.