• Article

  • Gérard Lledo

  • Digestif

Cancer colorectal métastatique : Est-il possible d’associer anti-angiogéniques et anti-EGFR ?

Deux études déjà anciennes (PACCE et CAIRO 2) avaient conclu unanimement au manque d’intérêt voire au caractère délétère d’associer des anti-angiogéniques et des anti-EGFR dans la prise en charge du cancer colorectal métastatique. Cependant l’étude DREAM (optimox 3) associant bevacizumab et gefitinib s’était révélée positive. Il faut cependant se rappeler que les études PACCE et CAIRO 2 n’avaient pu sélectionner les patients sur le statut RAS, ce facteur prédictif n’étant alors pas connu.

L’étude 7208 a randomisé en 2° ligne thérapeutique 102  patients avec CCRM RAS sauvage  en échec d’une première ligne par 5FU-Oxaliplatine et bevacizumab, en deux bras : Irinotecan (180 mg/m² +cetuximab (500 mg/m² toutes les deux semaines, Irinotecan (180 mg/m² +cetuximab […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce CR a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.