Accueil / Actualités Scientifiques / Gants réfrigérés et neuropathie sous chimiothérapie.


  • Article

  • Dr Constance THIBAULT

  • Soins Oncologiques
    de support

Gants réfrigérés et neuropathie sous chimiothérapie.

Échec en demi-teinte pour les gants réfrigérants sur les neurotoxicités aux taxanes et à l’oxaliplatine.

Voilà une belle étude hollandaise de phase III randomisée qui a évalué l’intérêt de la mise en place de gants réfrigérés en prévention de la neuropathie induite par Docetaxel, Paclitaxel ou Oxaliplatine, en incluant 180 patients entre 2013 et 2016 […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Une réponse à “Gants réfrigérés et neuropathie sous chimiothérapie.”

  1. Jean-Michel Poirier

    je suis un peu surpris de l’utilisation de gants réfrigérés pour tenter de réduire la neuropathie chimio-induite par l’oxaliplatine puisque dans sa forme aiguë il me semble que les symptômes soient essentiellement déclenchés par le froid…aurais je mal compris??

    tot

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.