Accueil / Actualités Scientifiques / Chers auteurs de la KEYNOTE-042 : restez raisonnables !


  • Article

  • Dr Renaud DESCOURT & Charles RICORDEL

  • Poumon

Chers auteurs de la KEYNOTE-042 : restez raisonnables !

Les résultats de l’essai KEYNOTE-024 (KN-024) ont modifié l’algorithme de prise en charge des CBNPC de stade avancé : pour le sous-groupe des patients en bon état général (PS 0-1) présentant en immunohistochimie une surexpression de PD-L1 sur plus de 50% des cellules tumorales, le pembrolizumab en première ligne (L1) améliore la survie sans progression (SSP), la survie globale (SG) et le taux de réponse comparativement à une chimiothérapie reposant sur un doublet de platine.

Ces résultats sont par ailleurs obtenus avec un profil de toxicité favorisant l’option pembrolizumab. Qu’en est-il pour l’ensemble des patients souffrant d’un CBNPC surexprimant PD-L1 (≥ 1%) ? C’est la question posée par cet essai de phase 3, international et industriel […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Article précédent
A Lorla vie est belle ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.