Accueil / Actualités Scientifiques / Le paradoxe de l’obésité dans le cancer du rein à cellules claires.


  • Article

  • Dr Yann-Alexandre VANO


  • Uro Onco

Le paradoxe de l’obésité dans le cancer du rein à cellules claires.

Le paradoxe de l’obésité dans le cancer du rein fait référence au fait que l’obésité soit à la fois associée à un risque accru de cancer du rein à cellules claires (ccRCC) mais également associée à un meilleur pronostic en cas de cancer, qu’il soit localisé ou métastatique sous traitement par inhibiteurs de thyrosine kinase (TKI) ou immunothérapie. Les mécanismes sous-jacents sont mal connus, et ces données surprennent d’autant plus qu’il a été montré récemment que l’obésité était associée à une exhaustion plus marquée des lymphocytes T (via la voie des leptines) que chez les non-obèses (1).

Sanchez et al. apportent ici de nouvelles données à partir du transcriptome de la tumeur primitive et du tissu adipeux péri-tumoral chez des patients avec un ccRCC, obèses (BMI≥30) vs non en surpoids (BMI<25) au sein de 5 cohortes prospectives […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.