Accueil / Actualités Scientifiques / Préservation de la fertilité : encore des efforts à faire.


  • Article

  • Dr Florian SCOTTE

  • Soins Oncologiques
    de support

Préservation de la fertilité : encore des efforts à faire.

Bien que les recommandations sur la préservation de la fertilité existent, leur suivi est sujet à de nombreuses limites liées aux cliniciens comme aux patients.

Une étude qualitative canadienne a été réalisée dans l’objectif de définir les freins aux discussions des cliniciens sur l’infertilité avec leurs patients. Au total, 22 médecins hospitaliers (8 oncologues, 4 chirurgiens, 4 spécialistes de la fertilité, 3 onco-hématologues et 3 […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Une réponse à “Préservation de la fertilité : encore des efforts à faire.”

  1. Christophe FERME

    Merci de votre analyse de ce travail canadien. Le sujet est bien d’actualité en France. Il y a dans cette étude un point manquant et qui existe en France : le recours à une consultation d’onco-fertilité précoce. Il est important que les équipes prenant en charge les patientes atteintes de cancer soient en liens avec les équipes de préservation de la fertilité. Heureusement ces pratiques se développent, mais il y a encore des inégalités d’accès pour les patientes et des pratiques différentes selon les centres d’oncologie. Je ne sais pas si votre analyse d’article vous autorise à un commentaire ? A mon avis un correspondant pour la préservation de la fertilité devrait figurer parmi les ressources possible des RCP pour permettre aux patientes de recevoir dès le diagnostic et au moment des décisions de traitement, les informations par le médecin d’une équipe de préservation de la fertilité et proposer des mesures de préservation aux patientes âgées de moins de 40 ans, selon leur pathologie et leur souhait.
    Sur la plateforme http://www.lymphoma-care.fr que je coordonne, nous avons diffusé des informations.
    Bien confraternellement
    Dr Christophe Fermé

    tot

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.