Accueil / Actualités Scientifiques / Peut-on associer un anti-angiogénique à la radiochimiothérapie des CBNPC localement avancés ?


  • Article

  • Dr Emmanuelle Le FUR

  • Poumon

Peut-on associer un anti-angiogénique à la radiochimiothérapie des CBNPC localement avancés ?

L’endostatine, est une molécule dérivée du collagène XVIII, qui agit par inhibition endogène de l’angiogénèse en bloquant la phosphorylation de KDR/Flk-1 induite par le VEGF [1]. Elle est utilisée en Chine associée à la chimiothérapie dans le traitement des CBNPC avancés. Une normalisation de la vascularisation tumorale entrainant une baisse de l’hypoxie a été observée une semaine après l’injection d’endostatine ayant pour conséquence une radio-sensibilisation avec amélioration du contrôle local dans un groupe de patients traités pour CBNPC [2].

  Cet essai prospectif chinois multicentrique de phase II a donc pour but d’évaluer la tolérance et l’efficacité de l’endostatine associée à une radio-chimiothérapie pour des CBNPC localement avancés. Les patients recevaient une dose d’endostatine IV (Endostar®) quotidiennement les semaines […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.