Accueil / Actualités Scientifiques / PD-L1 tôt ou plus tard : qu’importe ?


  • Article

  • Dr Renaud DESCOURT

  • Poumon

PD-L1 tôt ou plus tard : qu’importe ?

PD-L1 est le seul biomarqueur prédictif d’une efficacité des inhibiteurs de point de contrôle de l’immunité (ICI), validé prospectivement. Beaucoup de limites lui sont connues notamment sa variabilité dans l’espace (hétérogénéité tumorale), dans le temps (influence des traitements reçus ?) et selon l’anticorps utilisé pour déterminer son % d’expression.

L’analyse présentée ce mois dans Annals of Oncology est une analyse ancillaire (préspécifiée) de l’étude KEYNOTE 010, qui a comparé l’efficacité du pembrolizumab selon que l’expression de PD-L1 en IHC était déterminée sur la tumeur initiale, archivée ou sur rebiopsie […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.