Accueil / Actualités Scientifiques / ÉPIDÉMIOLOGIE _ Une supplémentation en vitamine D ne réduit pas le risqué de cancer colorectal : résultats d’une large étude interventionnelle.


  • Article

  • Pr Rosine GUIMBAUD

  • Digestif

ÉPIDÉMIOLOGIE _ Une supplémentation en vitamine D ne réduit pas le risqué de cancer colorectal : résultats d’une large étude interventionnelle.

Il existe un faisceau d’arguments dans la littérature en faveur d’une corrélation entre le taux sérique de vitamine D et l’incidence du cancer colorectal. Néanmoins aucune étude interventionnelle d’ampleur suffisante ne permet d’établir l’intérêt d’une supplémentation en vitamine D.

  L’étude VITAL est une large étude nationale US contrôlée versus placebo ayant évalué, avec un plan factoriel 2 à 2, l’intérêt d’une supplémentation en vitamine D (cholecalciferol 2000 UI/ jour) et/ou d’omega-3 (1g/jour) vis à vis du risque de […]

...

Je n'ai pas de compte ?

Créer un Compte

Déjà inscrit ?

Une réponse à “ÉPIDÉMIOLOGIE _ Une supplémentation en vitamine D ne réduit pas le risqué de cancer colorectal : résultats d’une large étude interventionnelle.”

  1. Jean-Loup MOUYSSET

    Encore un article qui ne prend pas les choses par le bon bout…
    il faut un dosage de 50-100 ng/ml pour etre efficace soit 5000 UI en général à prendre
    conclusion: Une supplémentation INSUFFISANTE en vitamine D ne réduit pas le risque de cancer colorectal
    Attention aux conclusions hâtives: comme pour une chimiothérapie, il faut la dose intensité.

    tot

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.